Partie italienne – Giuoco Pianissimo

La partie italienne a été évoquée pour la première fois dans le traité d’échecs de Pedro Damiano publié en 1512 à Rome. Elle a par la suite été analysée et documentée par le moine Giovanni GRECCO vers 1650. C’est donc l’une des ouvertures les plus anciennes et très certainement la plus connue des joueurs d’échecs du monde entier. C’est la première ouverture que l’on enseigne aux débutants car elle respecte au mieux les principes fondamentaux de l’ouverture pour les deux camps.

Chaque camp, les Blancs comme les Noirs, a les objectifs suivants :

a) Occuper et défendre le centre.
b) Roquer le plus rapidement possible.
c) Déployer toutes les pièces légères (Cavaliers et Fous) en commençant par
les Cavaliers.

Partie italienne – variante Pianissimo  code ECO : C50

En cliquant sur «  >  » vous ferez défiler les coups joués.

Explications concernant les premiers coups joués.

1.e4              permet de placer un pion au centre et libère prioritairement la sortie du Fou
Ff1
1. …    e5     même objectif pour les Noirs avec le Fou Ff8
2.Cf3           déploiement du Cavalier côté roque et menace du pion e5
2. …   Cf6   les Noirs sont obligés de soutenir leur pion e5, ils en profitent pour déployer
un Cavalier Cb8
3.Fc4           la sortie du Fou Ff1 permettra aux Blancs de roquer. En c4, le Fou menace le
pion  f7 qui est le pion faible des Noirs (il n’est défendu que par le Roi)
3. …   Fc5  même objectif pour les Noirs avec le Fou Ff8. Le pion faible des Blancs est
le pion f2
4.d3             pour soutenir le pion e4 et permettre la sortie du Fou Fc1
4. …    d6    même objectif pour les Noirs

A ce stade les Blancs pourraient roquer. Les Noirs ont encore le Cavalier Cg8 à sortir.
En venant au club d’échecs, vous apprendrez pourquoi il ne faut pas roquer prématurément, même s’il faut roquer le plus rapidement possible. Vous apprendrez aussi quels sont les pièges à éviter ou à soumettre à votre adversaire.

La suite de la partie n’est pas à retenir par cœur car votre adversaire ne jouera pas nécessairement les coups attendus. Il est même possible que votre adversaire vous empêchera dès le départ de jouer une partie italienne en vous imposant de jouer une autre ouverture.